Texte: Quentin Mayerat

Entre course au large, match racing et euphorie du clic, les sports de voile ont le vent en poupe en ce début d’année. Le Vendée Globe atteint un niveau de suspens inédit, les Round Robins de la Prada Cup nous ont laissés sans voix, tandis que les prétendants aux SUI Sailing Awards mobilisent sans relâche leurs troupes pour remporter le vote du public.

Le dénouement du Vendée Globe restera incertain jusque dans les derniers milles. Ce sont à la fois la première place, le podium et le top 5 qui se joueront en fonction des bonifications octroyées suite au sauvetage de Kevin Escoffier dans les mers du Sud. Alors que Jean Le Cam semble désormais accuser un retard trop important pour jouer la gagne, il se verra tout de même retirer 16 h au classement – à quinze nœuds théoriques de moyenne, cela lui permettrait de combler 243,75 milles. De la même manière, Yannick Bestaven au coude à coude avec Thomas Ruyant dans une option nord devrait récupérer 10 h (soit 153,75 milles à 15 nœuds), de quoi le placer sur le podium ? Mais le véritable match se déroule bien au niveau du trio de tête. Alors que Charlie Dalin et Louis Burton ont tour à tour animé l’avant de la course, Boris Herrmann joue intelligemment entre ses deux rivaux. Ce dernier bénéficie également d’une bonification de 6 h à l’arrivée (90 milles à 15 nœuds) qui pourrait faire toute la différence. Un dénouement à suivre dans les prochaines heures. 

L’art du match racing

Autre compétition qui braque sur elle les projecteurs, la Prada Cup bat son plein. Le week-end dernier, les Rounds Robin ont vu une splendide victoire d’INEOS sur Luna Rossa, qui permet aux Anglais d’accéder directement à la finale. Le match racing a enfin pu démontrer qu’il n’était en rien incompatible avec les engins à foils. Après une phase de départ à couteaux tirés et un timing à la ligne parfait pour les deux équipes, nous avons enregistré pas moins de neuf changements de leadership durant la manche. Place désormais à la demi-finale dès vendredi qui opposera Luna Rossa à American Magic qui sera de retour dans la course après son impressionnant crash qui lui avait causé de lourds dégâts.

Dernière chance pour voter aux SUI Sailing Awards

Un dernier sprint final met en scène les prétendants aux SUI Sailing Awards 2021. 15 marins, équipes et projets répartis dans cinq catégories s’affrontent pour obtenir le maximum de suffrages du public. Si vous n’avez pas encore voté, c’est le moment, car le délai est fixé au 31 janvier. Pour choisir vos vainqueurs, nous vous recommandons un détour rapide par notre page dédiée au SUI Sailing Awards.

https://preprod.skippers.ch/sui-sailing-awards-2021-vote/