Notice: La fonction amp_has_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_remove_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_has_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_remove_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Cette année, le championnat suisse des Star s’est transformé en bataille contre les éléments déchaînés. Malgré la crue et plusieurs violents orages, le Regattaverein Brunnen a réussi à faire courir quatre manches dans un vent thermique bien établi. Les Allemands Rotermund/Rutz se sont adjugé le titre devant Éric Monnin.

Texte & Photos : Walter Rudin

Fin juillet, 25 équipages dont une demi-douzaine venue de l’étranger se sont alignés sur le lac d’Uri au large de Brunnen pour essayer de décrocher le titre de champion suisse des Star 2021. Parmi eux se trouvait l’ensemble des ténors helvétiques de la série ainsi qu’un nouveau nom au sein de la classe, pourtant bien connu de la communauté nautique. Éric Monnin, champion du monde de match racing et touche à tout, rêvait de rajouter un nouveau titre à son palmarès déjà bien fourni. En Star, Monnin n’a que très peu d’expérience. Pour augmenter ses chances, il s’est associé à l’Allemand Frithjof Kleen, un des meilleurs équipiers au monde au sein de la série. «Mon objectif n’est pas de gagner, mais on ne navigue pas avec Frithjof Kleen pour rien», a-t-il déclaré, fidèle à sa réputation d’homme modeste.

Les départs font la différence

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour constater que Monnin avait minimisé son savoir-faire. Après un premier départ en demi-teinte, il prend la tête dans le deuxième bord de près avant de se faire rattraper de justesse au terme d’un duel acharné avec les Allemands Rotermund et Rutz. De toute évidence, le titre allait se jouer entre ces deux équipages. Domicilié depuis plus de 20 ans à Lucerne et fin connaisseur du lac d’Uri tout comme Éric Monnin, Phillip Rotermund, aidé par son coéquipier Steffen Rutz, arrache les deux premières courses. Dans la troisième manche, il essuie un revers, ratant complètement son départ. Monnin ne se fait pas prier et se hisse à la première place du classement intermédiaire.

Revirement de situation lors de la seule et unique course le jour suivant. Le team Monnin touche la bouée de départ, probablement victime de son style quelque peu hasardeux. Après avoir effectué une pénalité, il se lance à la poursuite du leader, mais n’arrive pas à le rattraper, le vent étant beaucoup trop faible. Le tandem Rotermund/Rutz reprend la tête et comme les conditions ne permettent aucune autre course, le titre revient aux deux navigateurs allemands.

Un peu déçu, Éric Monnin a fait preuve d’autocritique: «Le manque de pratique sur le Star et les départs mal inspirés ont fait pencher la balance. Rotermund n’a certainement pas volé la victoire qui est entièrement méritée.» Jürg Ryffel/Beat Heinz du lac de Zurich remportent la médaille de bronze.