Notice: La fonction amp_has_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_remove_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_has_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_remove_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Texte : Brice Chevalier

A l’heure de souffler les 20 bougies du magazine Skippers et de célébrer 20 ans de voile suisse, rendre hommage à 20 grandes navigatrices et grands navigateurs suisses, dont les aventures ont rythmé cette période paraissait couler de source. Disons-le tout de suite, ces noms s’imposent, mais cette liste n’est pas exhaustive. Leur point commun ? Présents sur la scène helvétique depuis le tournant du troisième millénaire au moins, ils défendent les couleurs de notre pays à l’intérieur de nos frontières pour les uns et sur toutes les mers du globe pour les autres, le plus souvent avec des résultats méritoires. A eux seuls, ils représentent la plupart des disciplines à voile. Leur talent est reconnu par les grandes nations véliques, faisant sortir la Suisse de l’ombre que ces dernières projetaient autour d’elles. Pour la plupart, les exploits continuent, gageons qu’ils nous feront encore longtemps rêver ! Dans le chapitre suivant, la liste est beaucoup plus exhaustive : elle recense (normalement!) tous les champions suisses dans chaque classe de 2000 à 2020. Vous en connaissez sans doute. Nous leur adressons un immense bravo.

BERNARD STAMM

Texte : Vincent Gillioz

L’océan dans la peau

Double vainqueur du tour du monde en solitaire avec escale et détenteur du Trophée Jules Verne, Bernard Stamm est aussi à l’aise en équipage que seul maître à bord.

Bien que le Vendée Globe lui ait toujours échappé, Bernard Stamm reste un des coureurs au large les plus accomplis et polyvalents de ces deux dernières décennies. Né en 1963 à Genève, cet ancien bûcheron n’a plus cessé de régater après sa Mini-Transat de 1995, qu’il a terminé 3e. Aventures, succès, mais aussi infortunes en mer se sont enchaînés depuis. En 2000, il prend le départ du Vendée Globe avec Armor-Lux, un IMOCA construit de ses propres mains à Lesconil. Contraint à l’abandon après neuf jours de course, il s’attaque au record de l’Atlantique en équipage juste après, et l’emporte. Il participe et gagne Around-Alone en 2002-2003 avec le même bateau, embarque avec Bruno Peyron pour un Trophée Jules Verne en 2005, avec record à la clé. Puis retourne sur la Velux 5 Oceans, et s’impose une nouvelle fois sur ce tour du monde en solo, avec escale. «Cette épreuve permet de faire évoluer les bateaux tout au long de la course. C’est pour ça que je l’affectionne particulièrement. »

En 2008, il revient au Vendée Globe sur l’ancien Virbac-Paprec de Jean-Pierre Dick. Il heurte un cargo la première nuit, revient, répare et repart… une avarie de safran le contraint à l’abandon aux Kerguelen. En 2011, il dispose d’un budget suffisamment confortable pour construire un bateau neuf, et il prend à nouveau le départ en 2012 sur son plan Juan K. Après une avarie et une escale forcée dans une île du sud de la Nouvelle-Zélande, il se voit disqualifié pour avoir bénéficié d’une assistance. Stamm ramène néanmoins son bateau aux Sables-d’Olonne où il est accueilli en héros, malgré sa disqualification. En 2015, il remporte la Barcelona World Race avec Jean Le Cam, puis en 2017, le Trophée Jules Verne avec Francis Joyon, en à peine plus de 40 jours. Joyon confie d’ailleurs à son propos: «Stamm ne lâche jamais rien, il demande toujours le meilleur du bateau.»

Sa grande force, c’est de ne jamais avoir eu peur de s’engager, même si le budget n’était pas là. «J’ai accepté de m’endetter pour lancer des projets, avant d’avoir remboursé les précédents. C’est une condition pour aller de l’avant.» Encore présent sur de nombreux circuits, son regard sur la voile helvétique est toujours élogieux : «Les Suisses ont cette particularité qu’ils s’appliquent à faire les choses bien, et ça se ressent clairement sur les projets véliques.»


Dates clés 2000-2020

2002 : Vainqueur d’Around Alone.
2007 : Vainqueur de la Velux 5 Oceans.
2017 : Record du Trophée Jules Verne, membre d’équipage d’IDEC Sport de Francis Joyon.