Notice: La fonction amp_has_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_remove_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_has_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_remove_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Texte: Quentin Mayerat

À bord de l’Ocean Fifty Primonial – ex Multi 50 –, Sébastien Rogues et Mathieu Souben ont été les premiers à fouler la terre de la Martinique dans la nuit de lundi à mardi. Juste derrière, c’était au tour des Ultime de débouler à l’issue d’un parcours qui les a amenés loin dans le Sud, au niveau de l’archipel Trinidade, au large du Brésil. Après une parfaite maîtrise de la course, c’est Franck Cammas et Charles Caudrelier sur le Maxi Edmond de Rothschild qui s’imposent devant deux bateaux plus récents : Banque Populaire XI et le flambant neuf SVR-Lazartigue.

En IMOCA, Linkedout de Thomas Ruyant a toujours l’avantage au large des côtes sud-américaines. Suivi néanmoins de près (environ 150 milles) par Apivia de Charlie Dalin et Charal de Jérémy Beyou. Avec un alizée mollasson, des surprises peuvent encore survenir.

Du côté des Class40, c’est le regroupement général à l’avant de la flotte ! Les 14 premiers se tiennent en moins de 100 milles et n’affichent pas des records de vitesse. La lutte est donc intense et chacun se bat pour grappiller des milles. C’est toujours le cas pour Valentin Gautier et Simon Koster qui se situent à une soixantaine de milles de leader. Ces derniers ont opté pour un positionnement en moyenne plus au sud que le reste de la flotte, une option qui ne semble pas avoir payé pour l’instant. Affaire à suivre.

La famille Swiss Sailing réunie

Samedi dernier, la grande famille Swiss Sailing s’était donné rendez-vous près de Berne pour une Assemblée générale fédératrice. La Romandie a ainsi mis un terme à la politique de la chaise vide et renoue avec sa participation au sein du Comité central de la fédération. L’ancien vice-président et membre du Club nautique de Portalban André Bechler a été élu à l’unanimité, ainsi que Claudio Reynaud de la Béroche et Joël Broye de Neuchâtel. Autre fait marquant, l’entrée de Anne-Sophie Thilo (CNP) au comité central, première femme à y siéger depuis des lustres. On espère que d’autres la rejoindront. Du côté du sport de performance, Swiss Sailing Team connaît également un remaniement, puisque l’actuel directeur Tom Reulein passe la main à Christian Scherrer – alias Blumi –  entre autres vétéran d’Alinghi, Serie master des GC32, fondateur de la série des Blu26. Qu’il s’agisse des volets sportifs, ou politiques, on dirait que la barque Swiss Sailing tient le bon cap !

37e America’s Cup : les dés sont jetés

Plus transparente, moins chère, plus ouverte semblent être les piliers portés par le protocole de la prochaine America’s Cup dévoilé le 17 novembre dernier. Si le lieu de la prochaine Cup ne devrait pas être connu avant le 31 mars prochain, les grandes lignes de cette 37e campagne sont désormais connues. La course à l’Aiguière d’argent se disputera à nouveau sur des AC75, dont la construction sera limitée à une unité par équipe et ouvrant la voie au rachat des bateaux existants par les nouveaux entrants. Grande nouvelle également, la Youth America’s Cup sera de retour et nous verrons la tenue de la toute première Women America’s Cup de l’histoire. Ces deux compétitions bonus seront courues à bord d’AC40 One Design, bateaux qui serviront d’ailleurs de plateforme de tests et d’entraînements aux syndicats. Autre information majeure, la règle de nationalité sera appliquée à 100 % de l’équipage. Des dérogations seront néanmoins possibles pour les marins ayant résidés physiquement dans le pays du défi au moins 18 mois avant la date du 17 mars 2021 et pour les « nations émergentes ». Les inscriptions ont pu être déposées à partir du 1er décembre et seront closes le 31 juillet 2022.D’ici là, nous devrions en savoir plus sur la participation éventuelle d’un défi suisse à la compétition et par ricochet sur le futur d’Alinghi.