Notice: La fonction amp_has_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_remove_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_has_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_remove_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Votez et faites voter !

Le grand jour approche ! Le samedi 4 mars 2023, les prix officiels de la voile suisse seront décernés pour la 8e fois déjà. Cette remise des SUI Sailing Awards aura lieu à l’occasion de la grande soirée gala organisée dans le cadre des Swiss Sailing Days à Bernexpo. Les meilleurs navigateurs et navigatrices des années 2021 et 2022 y seront récompensés dans cinq catégories. Votre voix compte ! Le vote du public compte à hauteur de 30 % dans les choix effectués par le jury. Quant au « Public Award », il se base exclusivement sur les votes des internautes. Du 3 décembre 2022 au 31 janvier 2023, vous êtes invités à voter pour vos athlètes, projet et équipe favoris sur preprod.skippers.ch. Nous vous présentons ici toutes les nominations.

Texte : Walter Rudin

Merci à nos partenaires :

Female Sailor of the Year

Maud Jayet

Pour la Vaudoise de 26 ans, les JO de Tokyo, en pleine pandémie, étaient quelque peu frustrants, malgré son 19e rang et une victoire de manche. Loin de se laisser déstabiliser par cette expérience, la navigatrice sur ILCA 6 a offert à la Suisse un succès historique. Avec une performance époustouflante, elle a remporté l’argent aux championnats du monde des ILCA 6 qui se sont déroulés mi-octobre à Galvestone (Texas) avant de récidiver fin novembre avec une 2e place au championnat d’Europe à Hyères. C’est la première fois depuis le lancement de la série en 1970 qu’une Suissesse décroche une médaille au plus haut niveau mondial. De quoi susciter des ambitions en vue des JO 2024.

Justine Mettraux

La Genevoise de 36 ans, originaire de Versoix, a rejoint les IMOCA après une longue carrière hauturière ponctuée de succès sur la Mini-Transat, la Solitaire du Figaro et la Transat Jacques Vabre. Avec une 2e place à l’Ocean Race Europe et une 6e place au Défi Azimut, la reine des régates en solitaire a prouvé qu’elle est à l’aise avec son nouveau bateau. Lors de le Route du Rhum en novembre, elle a lutté avec les meilleurs jusqu’a la fin pour finalement réaliser le meilleur résultat féminin (7). Son grand objectif reste la participation au Vendée Globe 2024. Justine Mettraux sera la première Suissesse à participer à cette régate autour du monde.

Heidi Ulrich

Il y a quelques années, la reine du windsurf de vitesse, originaire du lac d’Il y a quelques années, la reine de la planche à voile de vitesse, originaire du lac d’Uri, s’est mise en tête de battre non pas un, mais trois records de vitesse. Avec 37,62 nœuds, elle avait déjà pulvérisé en 2019 le record de vitesse sur une distance d’un mille nautique et établi un nouveau record de l’heure. Au cours de la saison 2021/ 2022, elle a remporté toutes les épreuves de la Coupe du monde de planche à voile de vitesse et a décroché le record mondial en eau libre avec 46 nœuds au GPS. Fin novembre, en Namibie, Heidi a finalement réussi à se coiffer d’une couronne et à battre un autre record. Sur le canal de Lüderitz, elle a en effet établi un nouveau record de vitesse dans la discipline reine des 500 mètres avec 47,06 nœuds (soit près de 90 km/h). Avec une vitesse de pointe de 49,94 nœuds au GPS, Heidi est la véliplanchiste la plus rapide du monde – et il ne lui manque que très peu pour franchir le cap des 50 nœuds.

Male Sailor of the Year

Nils Palmieri

En 2021, le Vaudois avait créé une énorme surprise dans le monde de la course au large. En duo avec le français Julien Villion, il a écrasé la concurrence, remportant haut la main la Transat en Double de Concarneau à SaintBarthélemy. Cette année, il a terminé 6e à la Solitaire du Figaro, s’imposant comme une valeur montante de la course au large. Ses adversaires l’ont élu marin le plus combatif lors des trois étapes de cette Solitaire. Cette incroyable performance est sans doute la plus aboutie de sa carrière.

Mateo Sanz Lanz

Pendant près de dix ans, ce véliplanchiste d’origine espagnol a gratifié la Suisse de nombreux exploits en RS:X. la dernière fois aux Jeux olympiques de Tokyo, où il a d’emblée remporté les deux premières manches. Pour la suite de la compétition, les conditions de plus en plus musclées à Enoshima n’ont pas fait l’affaire de Mateo qui, vu son petit gabarit, n’a pas pu confirmer sa spectaculaire entrée en matière. Sous les couleurs du Gstaad Yacht Club, il a tout de même réussi à se qualifier pour la Medal Race, où il a obtenu une excellente troisième place qui lui a valu un 8e rang dans le classement final de la dernière compétition olympique des RS:X.

Christian Wahl

Cette année, le skipper du Décision 35 W-Team est entré dans l’histoire. En couronnant sa longue carrière avec sa huitième victoire au Bol d’Or Mirabaud, il est devenu le participant le plus titré de l’histoire de la compétition. Le Genevois, qui navigue sur un Décision 35 depuis la création de la série, a collectionné des titres de champions suisse et européen en Surprise, First Class et Toucan et a participé trois fois à la Solitaire du Figaro. En remportant l’édition 2022 du Bol d’Or Mirabaud à la tête d’un équipage composé de jeunes du Centre d’Entraînement à la Régate, le sorcier du lac a démontré une nouvelle fois qu’il reste le maître du vent.

Junior Sailor of the Year

Anja von Allmen

La Bernoise possède un impressionnant palmarès pour sa jeune carrière. À l’âge de 15 ans, elle s’adjuge la médaille de bronze au championnat du monde junior des Optimist chez les filles avant de passer sur ILCA 4 où elle enchaîne avec l’or au championnat du monde féminin et au championnat d’Europe. En 2021, dans sa dernière année junior, elle rajoute deux titres de vice championne du monde en ILCA 6 chez les moins de 19 ans : le premier aux championnats du monde à Arco (ITA), le deuxième aux championnats du monde ISAF à Oman. Anja est membre de l’élite de Swiss Sailing Team. Son objectif : participer aux JO de 2024 et 2028 en ILCA 6 et remporter une médaille.

Noémie Fehlmann & Axel Grandjean

En Nacra 15, les deux jeunes talents du Léman ont raflé tous les titres. Ils ont fait parler d’eux pour la première fois en terminant 4es des championnats d’Europe 2021 sur le lac de Silvaplana. En novembre 2021, ils se sont définitivement envolés. Durant le championnat du monde dans le sud de la France, à La Grande-Motte, ils se sont imposés contre 72 équipages issus de 12 nations avant de récidiver ce printemps au championnat d’Europe en se hissant une fois de plus sur la plus haute marche du podium. Depuis, ils sont passés au Nacra 17 et souhaitent participer à toutes les régates importantes l’année prochaine. Leur rêve? Participer aux JO 2028.

Gian Andrea Stragiotti

Du haut de ses 15 ans, Gian Andrea Stragiotti figure parmi les grands espoirs de la voile suisse. Le jeune talent débute le kitesurf à l’âge de neuf ans. Une année plus tard, il découvre sa passion pour le kitefoil et, à force d’ambition et de travail assidu, réussit à s’imposer dans l’élite mondiale. En 2021, il devient vice-champion du monde et d’Europe de kitefoil chez les juniors (U15) et cette année, il semble carrément imbattable. Au championnat du monde A’s Youth Foil à Torregrande, en Sardaigne, il s’offre l’or et confirme peu de temps avec le titre de champion d’Europe. En Suisse, Gian écrase la concurrence dans toutes les catégories de kite des moins de 18 ans. Comme le kitefoil est désormais une discipline olympique, tous les espoirs sont permis.

Sailing Team of the Year

Maja Siegentaler & Linda Fahrni

Pendant près de dix ans, les deux navigatrices de l’Oberland bernois ont navigué ensemble en 470. Sous le nom de LIMA Sailing Team, elles ont connu une carrière fulgurante. Elles ont notamment obtenu une médaille de bronze lors des championnats d’Europe de Vilamoura en 2021. Lors de leur dernière compétition commune lors des JO à Enoshima, Maja et Linda ont réussi un sans faute qui leur a valu la victoire de la Medal Race et une 4e place finale. Aujourd’hui, les deux diplômées olympiques du lac de Thoune poursuivent leur carrière avec des partenaires masculins dans les équipages mixtes de 470.

Kilian Wagen & Grégoire Siegwart

Les deux cadors du 470 ont depuis longtemps relégué leur malheureuse non-qualification pour Tokyo dans les souvenirs à oublier. Cette année, ils ont brillé en J70. Ce printemps, avec le renfort de quelques-uns des meilleurs navigateurs de 470, ils ont surpris tout le monde en battant l’élite mondial à la Primo Cup de Monaco. Fin octobre, rebelotte. Ils n’ont pas trouvé d’adversaire à leur taille et remporté haut la main le titre mondial de J70. Pour bien mesurer ce succès, il faut savoir que sur les 90 bateaux de la flotte, on retrouvait plus de 50 navigateurs qui étaient déjà montés sur la plus haute marche du podium aux JO, à l’America’s Cup ainsi qu’aux championnats du monde et d’Europe.

Roesti Sailing Team

Avec leur Class40, Simon Koster et Valentin Gautier ont une impressionnante carrière à leur actif. Ces deux dernières années, le duo s’est distingué à maintes reprises dans les courses au large. En 2021, le Zurichois et le Genevois ont terminé sur le podium de la Rolex Fastnet Race, la Transat Jacques Vabre et au championnat annuel des Class40. Cette année, ils se sont classés troisième de la Drheam Cup avant que Simon Koster réalise un excellent 4e rang à la Route du Rhum.

Sailing Project of the Year

Foil Mania Youth

En Suisse, il n’existe que peu de clubs nautiques actifs dans la promotion de la relève active en foil et plus globalement dans les sports de glisse nautiques. L’association Foil Mania Youth s’engouffre dans la brèche et propose des compétitions, des stages et des entraînements pour le grand public. En collaboration avec des associations nautiques, elle organise des événements simples et sympathiques susceptibles d’attirer les jeunes sur l’eau, créant ainsi une communauté suisse vivante de foiling. Après un lancement réussi, Foil Mania Youth a déjà constitué une équipe élite d’iQFoil. Une équipe de wingfoil devrait suivre en 2023.

Swiss Sailing Women League

La Swiss Sailing League Association souhaite promouvoir de manière ciblée la voile féminine et a développé à cet effet un concept d’activités véliques spécialement destinées aux femmes. Les deux stages de formation d’une semaine au début de cette année ont connu un énorme succès. Ils ont accueilli plus de 90 navigatrices et considérablement fait avancer la voile féminine. La Ladies Cup sur le lac de Bienne a vu 19 équipes s’affronter. Pour clore la saison en beauté, la Champions League s’est disputée à Lausanne. Dès la saison prochaine, la Women’s League fera partie intégrante des activités de la Swiss Sailing League avec deux événements.

Léman hope

Depuis 2020, cette association à but non lucratif créée avec le soutien de Jérôme Clerc a pour objectif d’aider les jeunes en rémission du cancer à reconstruire leur vie. Pour ce faire, Léman hope organise chaque été des croisières de quatre jours sur le Léman qui permettent aux enfants et adolescents d’oublier les conséquences physiques et psychiques de leur maladie. Cette année, les voiliers ont accueilli pour la première fois des jeunes alémaniques. En les voyant si pleins de vie après cette expérience, les médecins et proches ont à peine reconnu les patients.

Et surtout n’oubliez pas de voter sur preprod.skippers.ch entre le 3 décembre 2022 et le 31 janvier 2023 !