Notice: La fonction amp_has_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_remove_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_has_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Notice: La fonction amp_remove_paired_endpoint a été appelée de façon incorrecte. Function called while AMP is disabled via `amp_is_enabled` filter. The service ID "paired_routing" is not recognized and cannot be retrieved. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.1.1.) in /home/clients/d4ffddae1f1c35995f2f6870602d2d10/sites/preprod.skippers.ch/wp-includes/functions.php on line 6031

Texte : Brice Chevalier

A l’heure de souffler les 20 bougies du magazine Skippers et de célébrer 20 ans de voile suisse, rendre hommage à 20 grandes navigatrices et grands navigateurs suisses, dont les aventures ont rythmé cette période paraissait couler de source. Disons-le tout de suite, ces noms s’imposent, mais cette liste n’est pas exhaustive. Leur point commun ? Présents sur la scène helvétique depuis le tournant du troisième millénaire au moins, ils défendent les couleurs de notre pays à l’intérieur de nos frontières pour les uns et sur toutes les mers du globe pour les autres, le plus souvent avec des résultats méritoires. A eux seuls, ils représentent la plupart des disciplines à voile. Leur talent est reconnu par les grandes nations véliques, faisant sortir la Suisse de l’ombre que ces dernières projetaient autour d’elles. Pour la plupart, les exploits continuent, gageons qu’ils nous feront encore longtemps rêver ! Dans le chapitre suivant, la liste est beaucoup plus exhaustive : elle recense (normalement!) tous les champions suisses dans chaque classe de 2000 à 2020. Vous en connaissez sans doute. Nous leur adressons un immense bravo.

DOMINIQUE WAVRE

Six tours du monde et sept transats en 20 ans

Artisan et fidèle concurrent de la classe IMOCA, Dominique Wavre a sillonné tous les océans en équipage réduit.

Texte : Pierre-Antoine Preti

A l’orée des années 2000, Dominique Wavre dispose déjà d’une solide expérience en haute mer et d’un palmarès unique en Suisse, en équipage et en solitaire. Son entrée dans le 21e siècle, il choisit de la faire seul, à la barre de son 60 pieds IMOCA Union Bancaire Privée, dans le cadre de son premier Vendée Globe. Il n’en démordra plus. Quatre Vendée Globe (2000-5e, 2004-4e, 2008-abandon, 2012- 7e), quatre Transats Jacques Vabre (2001-7e, 2003- 7e, 2005-4e, 2011-8e), dont trois avec sa compagne Michèle Paret. C’est bien le grand large en équipage réduit qui attire le Genevois.

En 2004, il monte sur la deuxième marche du podium de la Transat anglaise, avec Temenos. Deux ans plus tard, il termine 5e de la Route du Rhum sur Temenos II. En 2008, c’est avec ce même bateau qu’il monte sur un autre podium, en compagnie de Michèle Paret, à la Barcelona World Race. Quatre ans plus tard, il remet ça sur Mirabaud. Mais le bateau démâte et la dernière course du couple Wavre-Paret s’arrête ici. En 2012, Dominique Wavre s’élance sur son dernier Vendée Globe.

Entre 2000 et 2020, il navigue sur six tours du monde et sept transats. Il y a quelques années, le sexagénaire a quitté La Rochelle, sa patrie d’adoption, pour se réinstaller en Suisse où il vit une retraite active. Dominique Wavre privilégie désormais l’amitié et la voile plaisir. Au Bol d’Or Mirabaud, vous le retrouverez plus facilement à la barre d’Ardizio, un plan Lüthi de 11 mètres en TCF2, que sur les multicoques de tête de course.

Longtemps engagé dans la classe IMOCA, «Dom» Wavre sait mieux que personne les enjeux qui animent les navigateurs au long cours. Avis aux chroniqueurs et autres amateurs éclairés, il est toujours bon d’avoir une petite discussion avec cette bibliothèque vivante avant de se lancer sur des sujets de fond.

Calme, posé, l’ancien professeur de dessin aime accompagner ses explications techniques de petits croquis. Il a désormais du temps pour témoigner des deux dernières décennies de voile hauturière suisse. Il y a toujours, derrière ses célèbres lunettes, des lueurs océanes qui donnent envie de larguer les amarres.


Dates clés 2000-2020

2000 : Premier Vendée Globe Challenge avec Union Bancaire Privée.
2004 : Deuxième place lors de la Transat anglaise.
2008 : Troisième place à la Barcelona World Race, avec sa compagne Michèle Paret.